Féminité ké sa ko?

Féminité ké sa ko?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de féminité. C’est quoi la féminité pour vous?

Est-ce une  bonne copine, avec qui on joue, parfois on l’exergue, parfois, elle se fait plus discrète? Êtes vous à l’aise avec votre propre féminité, ou est-ce un OVNI, que vous apréhender peut-être mais que vous rêvez de découvrir, d’expérimenter, d’aprivoiser de développer? Pourrait-elle même vous surprendre ?

Selon moi, il n’existe pas qu’une seule féminité. Chaque personne est unique et développe sa propre féminité. Il y a autant de féminités que de femmes. Toutes les femmes sont belles quand elle s’aiment.

Toutes les femmes sont belles quand elles s'aiment! Click To Tweet

Cela fait environ 1 an que je m’interroge avec bienveillance et sincérité sur ma propre féminité. Qu’elle est-elle? Comment je l’écoute à l’intérieur de moi? Comment je l’exprime à l’extérieur en accord avec moi-même et loin de ces dictates de mode et de filles filiformes sur papier glacé.

Avant de me plonger dans mon défi de résumer  des livres qui parlent du féminin et de la féminité, je désirais juste soulever la question: qu’est-ce que la féminité, pour moi?

Qu'est-ce que la féminité pour vous? Click To Tweet

Pour moi, la féminité c’est d’abord une essence, une énergie, un flux dont on est plus ou moins consciente, avec laquelle on joue plus ou moins, qu’on écoute plus ou moins, qu’on mets en avant plus ou moins.

Tableau: La Vénus de Botticelli

En grandissant, de la fillette à la femme que je suis devenue, j’ai découvert cette féminité. Je l’ai apprivoisée. Parfois j’y suis allée à taton, me suis trompée et d’autres fois je l’ai exprimée avec davantage d’envie, puis me suis ravisée.

Aujourd’hui encore, elle évolue, je cherche davantage à en être consciente, à l’écouter, la comprendre, à en définir les contours autant que de développer son essence même.

Dans ma vie d’avant, j’ai beaucoup mis l’énergie masculine en avant, celle de l’action, de la réflexion, de l’efficacité, du rationnel.

Il y  a quelques années, j’ai commencé des cours de danses de couples: la salsa cubaine, puis la salsa portoricaine ainsi que la kizomba (tango africain).

Quelle découverte!!! J’ai appris un certain lâcher prise, à faire confiance à mon partenaire, à le laisser me guider et ne pas toujours vouloir tout contrôler. Quel plaisir! Cet apprentissage a été magique: se laisser guider, tourner, exprimer sa féminité en dansant.

Avec mon challenge de lire 26 livres sur la féminité, le féminin et en publier des résumés toutes les deux semaines, j’espère vous donner des pistes, mes chères lectrices, afin de mieux vous connaître et  de mieux définir qu’elle est votre propre féminité.

Où en êtes- vous avec votre propre féminité? Est-ce votre meilleure amie, ou à l’extrème un OVNI à découvrir, à explorer, afin de réellement révéler au monde la meilleure version de vous même? Qu’est-ce que c’est la féminité pour vous?

 

3 réactions au sujet de « Féminité ké sa ko? »

  1. Bonjour Céline,

    Ma féminité ?
    Sur le plan physique, c’est plutôt un OVNI.
    Sur le plan mental, c’est ma manière d’élever mes enfants.
    Je sais, il manque des trucs 😉

    Carole.

    1. Bonjour Carole,
      Merci pour ton commentaire. Tu n’es surement pas la seule pour qui son physique est un OVNI. En même temps c’est ta vision subjective, peut-être que dans ton entourage l’avis est différent. A voir… J’espère pouvoir petit à petit te donner des infos utiles pour te connecter à ton féminin, sur le plan interne et externe.

      1. Salut Céline,

        Ta suggestion que l’avis de mon entourage peut être différent est intéressante.
        Mon problème, et je crois que je ne suis pas la seule, est que je ne suis pas sûre d’avoir envie de me connecter à ma féminité, ou alors je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *